Réponse à la question parlementaire sur la fermeture des commissariats

Réponse de Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure Etienne SCHNEIDER à la question parlementaire n°3645 du 23 février 2018 des honorables Députés Marco SCHANK et Martine HANSEN :

Ad question 1

Depuis le 1er janvier 2017, les commissariats de proximité Grousbous, Rambrouch et Bavigne travaillent sous la forme de communautés de commissariats avec Heiderscheid, Redange et Wiltz respectivement. Ces commissariats fonctionnent sous la dénomination Turelbaach, Atert et Ardennes. Il importe de préciser qu’avant le regroupement en communauté, ces commissariats ont eu un fonctionnement entre 8.00 et 18.00 heures du lundi au vendredi, grâce à la communauté l’horaire de fonctionnement est étendu de 7.00 à 21.00 heures du lundi au vendredi.

En dehors de ces heures de fonctionnement, les centres d’intervention de Wiltz et de Redange couvrent ce territoire 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 heures et ceci déjà depuis l’entrée en vigueur de la loi du 31 mai 1999 sur la Police et l’inspection générale de la Police.

Un tel regroupement de deux commissariats sur un site n’engendre ainsi pas une présence policière lacunaire au Nord-ouest du pays. Il y a lieu de préciser qu’entre Wiltz et Redange, le commissariat Turelbaach avec son siège à Heiderscheid reste opérationnel.

Actuellement il n’est pas prévu de fermer les sites de Grousbous, Rambrouch et Bavigne sans concertation au préalable avec les autorités locales concernées.

Ad question 2

Le maintien des forces de l’ordre est assuré par le fait que l’intervention reste inchangée et en surplus le service au citoyen s’est amélioré grâce au travail en communauté des commissariats de proximité.

Ad question 3

Le commissariats Hosingen travaille en communauté avec le commissariat de Clervaux dans la communauté Ourdall. En accord avec la commune de Hosingen, le service régional de la police de la route pourrait prochainement s’installer dans les locaux de police à Hosingen, ce qui permettrait de regrouper la communauté Ourdall à Clervaux.

Ad question 4

La réorganisation territoriale du Nord du pays vise une présence policière plus étendue dans le temps tout en maintenant pour le moins l’effectif actuel dans la région concernée. Le renfort en termes d’effectifs des hotspots se fait par l’augmentation des effectifs due au recrutement « maximal » dans le cadre des inspecteurs pendant les dernières années et non au détriment d’autres unités.

Hannerloosst eng Äntwert

  • (gëtt net verëffentlecht)